20. juin 2017 - 20:15 jusqu'à 23:00
Partager sur:

Rencontre avec Léa Mysius, réalisatrice de Ava | Cinéma Le Club Grenoble | mardi, 20. juin 2017

Rencontre avec la réalisatrice de AVA
Mardi 20 juin à 20h15

“Ava” raconte l’été initiatique d’une ado. Energique, sensuel et inventif, le premier film de Léa Mysius est une vraie révélation.

Olivier père, programmateur de la Semaine de la Critique :

Ava est le film des premières et des dernières fois. Sous le soleil d’une station balnéaire dans le sud de la France, une jeune adolescente coincée entre une mère célibataire qui surjoue la complicité et une petite sœur apprend qu’elle va perdre la vue, atteinte d’une maladie dégénérative de la rétine. Ces vacances contiendront les dernières images de mer et d’été qu’elle verra, mais seront aussi marquées par son éveil aux choses du sexe et sa première histoire d’amour avec un beau gitan à peine plus âgé qu’elle. Ava décide de partir en quête de beauté et d’aventure, loin d’un quotidien monotone. L’évasion et le frisson se trouvent au coin d’une dune de sable, dans le refuge d’un blockhaus ou d’un camp de gitans agité par les préparatifs d’un mariage. Ava est le premier film de Léa Mysius, jeune scénariste qui a participé à l’écriture des Fantômes d’Ismaël de Desplechin. Dès la séquence inaugurale – une plage bondée où fait intrusion un gros chien noir – elle fait preuve d’un sens aigu de la mise en scène, avec le désir de s’affranchir immédiatement du nouveau naturalisme. Ava sera un film sauvage, un soleil noir, à l’image de la gamine qui interprète Ava, Noée Abita dont la grâce juvénile crève l’écran. La cécité de la jeune héroïne se charge d’une puissance allégorique avec les signes des ténèbres fascisantes qui menacent la France. Encore une fable apocalyptique à Cannes, version « teenage lust ». Visions fantasmatiques, échappées lyriques, fugues sensuelles, Ava décline les motifs du roman d’apprentissage mais les étoffe d’une dimension fantastique. Ava est un beau coup d’éclat dans le paysage du jeune cinéma français. Une cinéaste est née.
commentaires
  • La critique des Inrocks : http://www.lesinrocks.com/2017/05/19/cinema/ava-le-premier-film-tres-accompli-de-la-co-scenariste-de-desplechin-11946821/
  • Interview lors du Festival de Cout-métrages de Clermont-Ferrand, à propos de "Les oiseaux tonnerre" http://labrasserieducourt.com/le-court-du-jour-2-les-oiseaux-tonnerre-de-lea-mysius-f3/