04. février 2018 - 19:30 jusqu'à 21:30
Partager sur:

En provenance de Berlin, Daniel Weltlinger en concert | La Tavern' ( Nevers ) | dimanche, 04. février 2018

Ce concert exceptionnel réunira un artiste international avec trois musiciens habitués à jouer ensemble depuis plusieurs années.
Daniel Weltlinger : 'music transcends boundaries' (Koblenz, Downbeat Best Albums of 2015)
Violoniste, Daniel Weltlinger a été reconnu dans le monde entier pour sa sonorité particulière et son approche improvisée dans les styles Gypsy-swing, jazz, kelzmer et musique expérimentale.
Il joue avec des musiciens reconnus de tous styles, dont Lulo Reinhardt, le chanteur-acteur Karsten Troyke basé à Berlin, le chanteur Nadya Golski polonais-australien et son 101 Candles Orchestra.
Il a joué dans de nombreux albums qu’il a produit dont, grâce à l’appui de la fondation BNP Paribas Foundation in Paris une trilogie - 'Souvenirs' (2011), ‘Koblenz’ (2014) and 'Samoreau' (2017) – grandement inspirée par le musicien manouche Django Reinhardt.

Pendant qu’il passait ses diplômes de musique classique André Fischmann a été initié au jazz par Bernard Maury (créateur plus tard de l’école Bill Evans à Paris) en 1969. André a joué tout au long de ses nombreux déplacements à l’étranger différents styles de musique, allant de la musique classique à des musiques folkloriques en passant par les musiques brésiliennes et cubaines, mais avant tout du jazz notamment avec Linley Marthe (dernier bassiste de Joe Zawinul) de 1991 à 1993. Il dirige « l’atelier jazz » (qui s’est produit à deux reprises au festival de jazz de Larochemillay) et est membre de diverses formations dont SMILE (du duo au quintette) et le quartette NO PROBLEM.
Guitariste éclectique, multi-risques et multi-tâches, Jean-Philippe Amour est venu du pop-rock au jazz en passant par le blues picking. Il possède de ce fait un art consommé de caméléon discret, qui en fait un musicien demandé. Citons pour ces dernières années sa participation à Open Jazz Trio, Pilgrim Quintet, Smile Quintet en compagnie d’André Fischmann et d’Alain Moine… Il travaille actuellement sur un projet plus personnel au sein du Luv It Quartet en collaboration avec Franck Grière. Ardent défenseur de la vitalité de nos territoires ruraux il est à ses moments perdus chargé de la programmation du festival de Jazz de Larochemillay.
Alain Moine , contrebassiste , basse , musicien sans " étiquettes" a collaboré à de nombreuses expériences musicales. A noter qu’il joue aussi de la trompette et de l’accordéon et utilise aussi assez souvent une basse « MIDI ». Sa complicité avec l'accordéoniste Jean Louis Matignier l'intègre encore plus dans les musiques du monde... De là de nombreuses rencontres se créent ainsi que des groupes tels que St André Unit , Pilgrim jazz quintet, Laurent Fléchier quartet (festival de jazz de Coutances),Open jazz trio (jazz swing manouche); des voix des déserts (Djazz Nevers),et présent d'émois avec Jean Charles Dugain (MusicHall à Abidjan).